Damien Picard

Doctorat en CIFRE

Le logiciel libre dans un studio d’animation

Année début de thèse : 2015
Sous la direction de : Alain Lioret
Avec la co-direction de : Anne-Laure George-Molland

Mots clés : animation, 3D, création, logiciel libre, open source, pipeline

Résumé du projet de recherche-création

L’animation, la pratique consistant à donner vie à des images en mouvement créées de toutes pièces, utilise aujourd’hui largement l’informatique pour la création des images. Cela signifie que les graphistes, les techniciens et développeurs utilisent des programmes spécialisés pour mener à bien toutes les étapes de création.

Parmi ces logiciels, il en est une catégorie particulière : le logiciel libre, auquel les studios d’animation s’intéressent de plus en plus depuis le début de la décennie. Ce type de programmes présente des particularités juridiques qui permettent à leurs utilisateurs de les utiliser comme bon leur semble, à l’inverse des logiciels dits propriétaires, dont l’utilisation est sévèrement restreinte par les conditions imposées par leurs licences. Les licences de logiciels libres permettent en particulier d’utiliser, d’étudier, de modifier et de distribuer les programmes, ce qui permet un développement collaboratif par les communautés de développeurs et d’utilisateurs.

Certaines applications de création, comme Blender et Krita, sont aujourd’hui considérées comme des alternatives crédibles à leurs équivalents propriétaires, et peuvent trouvent leur place au sein des pipelines de fabrication des studios. Ces derniers peuvent ainsi contribuer par leur savoir-faire à l’amélioration des programmes, pour le bien de l’ensemble de la communauté d’utilisateurs.

Ils peuvent également distribuer sous licence libre leurs propres scripts et programmes, qu’ils élaborent souvent dans le cadre de leurs productions. Différents studios peuvent ainsi collaborer sur des outils et profiter de moyens de production communs et ainsi partager leurs coûts de développement, plutôt que d’espérer garder des secrets de fabrication propriétaires et recommencer toujours les mêmes développements.

Cette thèse est entreprise en contrat CIFRE au sein de la société coopérative de production de films d’animation Les Fées Spéciales à Montpellier. Ce cadre professionnel devra déboucher sur l’élaboration d’un pipeline fondé au maximum sur des programmes libres, du système d’exploitation aux formats d’image, en passant par toute la chaîne de production et de fabrication, et sur la création de contenu audiovisuel (films) utilisant ce pipeline.

La recherche en vue de la thèse exploitera ces expériences pour montrer pourquoi et comment ces buts ont été atteints : y a-t-il des limites à cette approche ? Comment un studio doit-il procéder pour l’adopter 

 

PUBLICATIONS (Recherche-création) depuis 2014

Revues

  • Articles scientifiques dans les revues nationales (avec comité de lecture)
    • Damien Picard. 2017. Peinture normale  : Approche picturale du rendu de surfaces. Revue ATI-Inrev5, 53–66.
    • Damien Picard. 2019. MusicRoad : Un détournement artistique de données cartographiques. Revue ATI-Inrev6.

ACTIVITÉ (Recherche & Création) depuis 2014

Indices de reconnaissance (préciser le nom, la durée et les années/dates)

  • Contrats de R&D
    • Équipe technique du studio Les Fées spéciales à Montpellier, 2016-2019
  • Bourse Cifre
    • Bourse Cifre dans la société d’animation Les Fées spéciales à Montpellier, 2016-2019.

Produits destinés au grand public

  • Produits de médiation scientifique ou culturelle

    • Création d’images et développement d’outils de création pour les films :
      • Michel Ocelot, Dilili à Paris, 2018
      • Jérôme Bouvier, Marianne Cramer, Antarctica : Sur les traces de l’empereur, 2016
    • Création d’images et développement d’outils de création pour les expositions :
      • Antarctica, musée des Confluences, 2016
      • Exposition permanente du musée de Lodève, 2018